jeudi, juin 08, 2006

SECTION VERTE ou l'art de récupérer les perles pour les mettre à mon collier

Je fais un métier écologique. Rien ne se perd, tout est recyclable, surtout les matières les plus corrosives.

Assisté à une magnifique scène de ménage sur le mode "haiku" à la réception d'un mariage décadent. Une très belle femme à la cinquantaine (bon, disons soixante mais l'air de Ville Mont Royal préserve la peau) aussi médiatique que glaciale picosse son assiette et regarde ailleurs, tentant d'échapper aux propos éthyliques de son mari qui se répand sur ces hommes qui refont leurs vies avec des filles beaucoup plus jeunes.

Il a l'air indigné.

Personne n'est dupe. Surtout pas sa femme.

Quand il se tait enfin cinq secondes, elle se tourne vers les autres convives de la table avec un sourire digne d'Hannibal quand il parle de son foie au Chianti. Et elle porte un toast.

"Le bonheur conjugal est dans l'impuissance".


Laissez moi vous dire que j'ai encore des croûtes à manger avant de penser à un truc pareil toute seule. Ça force l'humilité de la scénariste...

Cela dit, ne vous étonnez pas d'entendre cette réplique quelque part un jour...

Links to this post:

Créer un lien

<< Home